Le Cob Normand

Bien charpenté, il a conservé les qualités du remarquable Carrossier Normand du XIXe siècle dont il descend, ce qui en fait un excellent cheval d’attelage aux allures brillantes et énergiques. 

Il est d’un modèle un peu cubique, bien membré, près de terre, harmonieux et bien équilibré, et toujours avec une tête expressive. 

Zone d'élevage

Le berceau de la race est dans le département de la Manche (50% de l’effectif des poulinières y est stationné). Mais la zone d’élevage s’est aussi étendue aux circonscriptions de la Roche sur Yon, avec respectivement 25% des juments saillies. 

Aptitudes et utilisations

C’est incontestablement dans la discipline de l’attelage que le cheval "Cob Normand" semble avoir trouvé un second souffle. Si les meneurs de compétition l’apprécient indéniablement (plus du tiers des attelages engagés au dernier championnat de France à Chantilly), il convient aussi aux amateurs pour le tourisme ou l’attelage de loisir. Dans ce dernier créneau, son bon caractère est une valeur sûre.